addiction cbd
Santé

L’huile de CBD est-elle vraiment si bénéfique ? Suivez mes recherches sur le sujet.

Les personnes qui envisagent d’utiliser l’huile de CBD doivent faire leurs recherches avant d’acheter un produit contenant du CBD. Vous apprendrez pourquoi tant de gens aiment ces produits et comment ils peuvent contribuer à améliorer votre vie.

L’huile de CBD est-elle sans danger pour vous ?

L’huile de CBD est utilisée depuis des siècles comme outil médicinal. Dans l’Égypte ancienne déjà, la plante était utilisée comme traitement pour les maladies et le chanvre était considéré comme sacré en Inde.

L’huile de CBD s’est avérée bénéfique pour les personnes souffrant d’anxiété, d’insomnie et d’épilepsie. Des études ont également montré que l’utilisation de l’huile de CBD peut aider à traiter et soulager certaines formes de cancer. (Non ce n’est parce que Linette dans Desperate Housewives en prend que j’écris ça mais plutôt parce que j’ai lu Sciences & Vie)

Le CBD génère-t-il une dépendance ou une addiction ?

Une réponse très simple et directe à cette question est non, le CBD ne crée pas de dépendance. Le CBD, même s’il est assez comparable aux propriétés et la structure moléculaire du THC, n’est pas addictif. Les études des Dr Rick A. Ruby et Dr George Vlahakos et leurs collègues de l’université d’Albany en New York concluent que le THC interagit fortement avec certains récepteurs, dégageant une euphorie sèche et présentant des addictivités marquées. Ces propriétés sont absentes du CBD puisque le CBD ne se lie pas étroitement à ces récepteurs, ce qui le rend non addictif. En fait, le CBD est également connu pour contrecarrer le THC et réduire ses effets psychoactifs, tels que la sensation d’euphorie et la dépendance.

Pour terminer sur ce point de l’addiction, selon l’OMS, « chez l’homme, le CBD ne présente pas d’effets indiquant une dépendance potentielle… ». L’une des principales raisons pour lesquelles le CBD est autorisé en Europe est qu’aucune preuve de problèmes liés à la santé publique n’a été démontrée ou associée à sa consommation. »

Témoignage à propos de Julia, la cousine d’une amie :

Je n’étais pas du tout convaincu par les huiles de CBD, je regardais cela de loin et pensais que c’était simplement un « effet de mode ».

Donc, quand ma copine m’a parlé de l’huile de CBD que sa cousine utilisait pour traiter son anxiété, je me suis dit que ça valait la peine d’essayer. En effet, cette connaissance était sceptique – comme moi – à propos des produits à base de cannabis et ne pensait pas que ça marcherait, mais elle a fini par se procurer de l’huile de CBD et prend une goutte une à deux fois par jour. Résultat ? Cela fonctionne très bien pour elle et son anxiété est en train de se réduire.

Pourtant c’était loin d’être gagné, car Julia c’est plutôt la meuf BCBG / bobo canapé qui prône ce genre de discours :

« J’essaie de ne pas prendre de médicaments, sauf en cas d’extrême urgence, car je veux d’abord passer par toutes les méthodes non pharmaceutiques pour traiter mes maladies. A titre d’exemple, je prends de l’eau citronnée le matin ou je mange une pomme deux fois par jour si j’ai du mal à dormir la nuit plutôt que de prendre des pilules qui peuvent interférer avec les processus naturels de mon corps… »

En fait, avec ce genre de produit, le mieux c’est d’essayer l’huile de CBD pour voir si elle fonctionne ou non. Il n’y a pas de risque à prendre, car contrairement au cannabis que vos potes fument, vous ne rencontrerez aucun effet secondaire indésirable avec cette huile.